En quête d'aventures

Venise en 2 jours

Dolce Vita & Couleurs
dans les canaux italiens

FlAner entre
les couleurs

Mars 2018
En programmant notre voyage pour les Dolomites, notre première surprise fut de voir que nous atterrions à Venise. Ce serait bête de passer à côté, on programme d’y rester deux jours et de découvrir la Dolce Vita !

De Paris Charles de Gaulle : 1h15 de vol > 170€ a/r avec Easyjet  ! 
Italien, Anglais et parfois même Français
Même en basse saison, les étroites rues sont souvent bondées, essayer de sortir des grandes allées.
Oublier votre voiture, Venise se fait à pied, en gondole ou vaporetto ! Si vous l’avez tout de même avec vous, misez sur les villes de l’autre côté du pont.

nos coups de coeur à venise et ses alentours

  • Burano, le vrai coup de coeur ! 
  • Les petites ruelles de Venise
  • Le temps plus lent
  • Les spaghetti alle vongole

01. où loger à venise ?

Dans le centre, les prix sont relativement chers, à moins de se tourner vers Airbnb (une réduction de 25€ ici!) qui peut rester abordable. Nous avions décidé de voir un peu plus large. De plus, nous avions une voiture de loc’, et impossible de se garer entre les canaux vénitiens… C’est à Mestre (sur les terres, en face de Venise), que nous avons trouvé un coin de paradis : l’Hotel Villa Barbarich. A une quinzaine de minutes de Venise, vous trouverez l’élégance d’une villa vénitienne au style baroque, un tantinet kitsch mais l’ensemble se complète parfaitement.

L’hôtel propose une navette gratuite (sur réservation la veille) qui vous permettra d’atteindre le centre de Venise (aller/retour) !

Un bus, à 2 min à pied de l’hôtel, vous permet d’accéder au tram traversant la mer et se rendant à Venise. Au cas où vous aillez loupé la navette ;-). Environ 45 min de trajet bus + tram.
Prosecco de bienvenue offert, ça fait plaisir en arrivant surtout avec le jardin et sa piscine à disposition !
Le petit déjeuner était très complet, sain et bon ! Nous avons aussi dîner un soir au restaurant. Les prix sont un peu plus élevés que la moyenne mais la qualité et surtout l’originalité était au rendez-vous (ce soir là nous avions eu un menu végétariens !)
Un spa est inclus dans le prix, comprenant un hammam, un sauna, une salle de détente et une salle de sport. Agréable après une journée à trotter !
Nous avons payé 70€ par nuit (2 nuits). Une offre trouvée sur booking !

 

02. Burano et ses milles couleurs !

Malgré le temps impartis, nous avons fait le choix de visiter l’île de Burano. Et cela fut notre plus belle expérience à Venise !

A seulement 45 min en vaporetto (bateau) de Venise, Burano est un havre de paix aux multiples couleurs. Nous avons adoré flâner dans ses canaux, ruelles, observer les locaux et leurs commérages de quartier. Bleu, jaune, rouge, orange… le temps parait plus lent aux rythmes de nos pas et de nos nombreux arrêts photo. N’hésitez pas à sortir de la grande rue principale, plutôt touristique, et même à traverser le petit pont afin d’aller de l’autre côté de Burano.


D’ailleurs pour déjeuner, on vous conseille de vous éloigner du centre. Nous avons très bien mangé sur l’île en face « Mazzorbo », dans la Trattoria ai Cacciatori. Les fameuses Spaghetti alla vongole (spaghettis aux palourdes), considérées comme une entrée mais qui m’ont amplement suffit (14€ les entrées/plats en moyenne).

Par ailleurs, vous pouvez aussi commencer votre visite en vous arrêtant à « Mazzorbo » juste avant l’arrêt officiel pour Burano. Ainsi vous commencerez votre tour dans le sens contraire de la marche (même si au mois de Mars les rues étaient assez vides, mais en été cela peut être intéressant !).

Ligne 12 : Fondamente Nove (Venise) > Burano ( 4 arrêts, 45 min environ)
~15€ l’a/r
Arrêter vous plutôt à l’arrêt « Mazzorbo », ne vous inquiétez pas si vous êtes les seuls à descendre ici !

02. venise, ses batiment pittoresques et ses canaux !

De retour de Burano, on descend de notre vaporetto et poursuivons dans les ruelles vénitiennes. Des gondoles à la chaine sillonnent les canaux, des petits magasins de babioles et de masque de carnaval jonchent les rues : la foule se fait plus présente que sur Burano. Mais on retrouve vite du calme dans les ruelles ombragées, ruelles étroites dessinées d’escalier, de petits ponts, d’impasses… La place San Marco est agitée : touristes, vendeurs de souvenirs, photographes.. de la vie !
Le soir nous avons choisis de dîner vers notre quartier, à Mestre. Nous avons profité d’avoir la voiture pour tester un restaurant de quartier où l’on y trouvait essentiellement des locaux et où un brouhaha italien régnait :).

Avec la Rolling Card, profitez des bus et vaporettos en illimités : 20 € les 24h, 30€ les 48h, 40€ les 72h. Pour les -30 ans, c’est 30€ les 3 jours ! A savoir qu’un aller en vaporetto est déjà au prix de 7€ !
Une demi heure de gondole est au prix de … 80€. Nous n’avons pas pris le temps (et pas forcément voulus) tester. Si votre porte monnaie est contre mais que l’envie vous vient, essayer de vous associer à d’autres touristes. Divisée par 4 ou 6, la balade devient plus intéressante :).

 

Ajouter un commentaire

En quête d'aventures

Hello

Stan et Karèle, baroudeurs dans l’âme en quête de nouvelles aventures !

Pour nous suivre sur les réseaux : @van.staka

Ou nous écrire, si vous avez des envies de projet photo, de discuter, de prendre un godet  : contact@vanstaka.fr